BNP Paribas, la banque d’un monde qui change

Au fil des ans, l’enseigne BNP Paribas a pris son essor pour devenir ce qu’elle est à présent, à savoir un numéro un des services financiers sur le vieux continent mais aussi un acteur citoyen de premier ordre partout où elle est implantée.

Chaque jour, l’ensemble des collaborateurs suit et soutient des dizaines de millions d’usagers pour les aider à concrétiser leurs projets. Mais le rôle de BNP Paribas ne s’arrête pas là, le groupe s’est également engagé auprès d’un grand nombre d’associations et autres collectivités.

Un engagement qui très concrètement va se traduire par le soutien apporté à beaucoup d’initiatives citoyennes mais aussi des partenariats originaux.

Ainsi, certains seront sans doute très étonnés d’apprendre que BNP Paribas -qui par ailleurs compte plus 200 000 salariés et se développe partout dans le monde tout en ayant gardé l’essentiel de ses centres de décision en France- est le premier employeur privé de Seine Saint Denis.

Des immeubles de siège ont en effet été installés à Montreuil, Saint-Denis, Pantin mais aussi Nanterre et Rueil-Malmaison. Ce qui fait du groupe le deuxième employeur privé d’Ile de France.

Depuis ses origines BNP Paribas est une grande banque des villes.

Mais cela fait une quinzaine d’années que l’enseigne a choisi de s’implanter en banlieue. Ainsi et rien qu’en Seine Saint Denis près de 8000 personnes travaillent pour elle, 600 conseillers en agences accompagnent chaque année près de 5000 projets pour 182 000 clients, ce qui en fait un des réseaux bancaires les plus importants du département.

Mais il y a aussi tous ceux qui travaillent dans les autres services BNP Paribas, à Montreuil comme à Pantin. Et autant de personnes qui travaillent au même endroit ça entraîne la création de lignes de bus, de tramway…pour le confort des salariés et des riverains.

Etre présent c’est bien mais aider ceux qui dans le monde associatif ou de l’économie sociale ont envie de construire un avenir meilleur c’est encore mieux.

Ainsi, si quelqu’un comme Djena a pu créer sa propre boutique d’onglerie, c’est grâce à un micro crédit de l’antenne Adie de Clichy sous Bois, une association que BNP Paribas soutient depuis 1993 et qui aide les personnes exclues du marché du travail à créer leur propre entreprise.

En 2010, grâce au soutien de BNP Paribas, les antennes Adie d’Aulnay sous Bois et de Clichy sous Bois ont permis a 89 entreprises de voir le jour dans les quartiers pour 122 emplois crées.

Mais l’insertion passe aussi par l’éducation.

Au coté de l’Afev depuis plus de quinze ans, BNP Paribas encourage les étudiants qui se mobilisent auprès des plus jeunes pour les accompagner dans leur parcours. Ainsi l’an passé 150 étudiants ont suivi 200 enfants en difficulté.

Autre exemple d’un partenariat réussi avec le conseil général de Seine Saint Denis, à travers le programme Odyssée Jeunes lancé en 2009, BNP Paribas a permis à plus 11 000 collégiens de participer à un voyage scolaire.

Parce que les banlieues sont un incroyable vivier de création et de solidarité, BNP Paribas aide aussi plusieurs dizaines d’associations, comme à Aulnay avec les Femmes Relais qui aident les familles dans toutes leurs démarches administratives.

Et tant d’autres projets à Marseille, Nantes, Toulouse…. Qui sont autant de preuves vivantes de l’énergie, de l’esprit d’initiative et des talents qui existent dans les quartiers.

BNP Paribas, fidèle à son slogan, les accompagne dans cette volonté commune d’être les acteurs d’un monde qui change.