BNP Paribas : par amour du cinéma

Le groupe BNP Paribas est connu depuis un certain temps maintenant pour son implication dans de nombreux événements, qu’ils soient sportifs, artistiques ou cinématographiques.

Et c’est précisément parce que l’établissement bancaire a noué au fil des ans une relation forte et passionnée avec le septième art qu’il s’est retrouvé impliqué dans des opérations telles que la célèbre Fête du cinéma ou encore la Rentrée du cinéma qu’il organise avec la Fédération Nationale des Cinémas Français comme partenaire.

Cette manifestation va ainsi permettre aux amoureux de la pellicule mais aussi au grand public de bénéficier de tarifs très avantageux sur leurs places afin de profiter en toute quiétude des très nombreuses sorties de films. Et ce, en faisant donc des économies qui leur permettront de découvrir autant de nouveaux long-métrages que de talents inédits.

La Rentrée du cinéma est une manifestation qui a notamment pour but de doper les ventes de tickets au mois de septembre. L’événement de la rentrée souhaite ainsi réunir plus d’un million de spectateurs dans les salles obscures, ces derniers ayant, on l’a vu, profité de conditions tarifaires tout à fait remarquables.

En s’associant à cet événement de la rentrée, le groupe BNP Paribas perpétue une tradition de plus de vingt, date à laquelle il a en effet commencé à s’engager sur des actions concrètes en faveur de la production audiovisuelle hexagonale.

La Rentrée du Cinéma constitue aussi pour la banque un excellent moyen de compléter avantageusement les financements qu’elle a accordé aux différents projet de réalisations auxquels elle participe déjà.  Or quand on sait la difficulté qu’ont les producteurs à trouver les fonds pour financer leurs projets, l’intervention d’une banque comme BNP Paribas devient ici rien de moins que vitale…

BNP Paribas souhaite donc intervenir sur tous les maillons de la chaîne, en amont comme en aval. Ce que le groupe réussit fort bien depuis deux décennies déjà.

Pour que cette rentrée du cinéma rencontre le plus de succès possible, notons que l’établissement bancaire a également institué un jeu concours auquel tout le monde peut participer et qui permettra de gagner 200 000 contremarques permettant de bénéficier de tarifs réduits, c’est-à-dire la place à 3,50 euros, au lieu des près de 10 généralement constatés sur le territoire.

Grâce à ce tarif pour le moins séduisant, les amateurs éclairés vont pouvoir se « goinfrer » de films à satiété et les autres, plus novices, vont avoir l’opportunité de découvrir une large palette de longs-métrages. En ce sens, BNP Paribas démocratise véritablement le septième art qui, on le sait, n’est aujourd’hui plus un loisir à la portée de toutes les bourses.

Pour participer au jeu-concours, il conviendra, entre le 12 août et le 14 septembre, de s’inscrire et de compléter le bulletin d’inscription que l’on pourra trouver directement sur la plate forme Web dédiée à cet effet par la banque.

Après cela, les participants devront opter pour l’un des personnages présents sur l’image qui leur sera présentée afin de déterminer les futurs heureux gagnants du jeu offrant les précieuses contremarques.

Notons également que chaque participant pourra s’il le souhaite participer non pas une mais cinq fois au jeu en se rendant sur le site de la banque et sur la plate forme dédiée au concours. Cette opération permettra ainsi de réunir autant d’entrées à 3,50 euros et donc de pouvoir pleinement profiter de la chance offerte par le groupe.

Grâce a son implication concrète et soutenue dans le septième art, le groupe BNP Paribas offre au grand public, notamment via la Rentrée du cinéma, l’opportunité de profiter vraiment des trésors que recèle le septième art. En ce sens, on pourra aussi bien  se régaler devant les comédies hollywoodiennes à grand spectacle (et grand budget !)  que devant les films français ou européens moins connus et plus intimistes.

Grâce à BNP Paribas, plus besoin de choisir, car comme le prétend le bon sens de nos régions, ce ne sera pas « Fromage ou dessert » mais bel et bien « Fromages ET desserts » !

Enfin et pour souligner combien le groupe est impliqué dans le septième art et combien, surtout, le lien qui l’unit au cinéma est un lien passionné et passionnant, rappelons que l’enseigne a conclu l’an dernier un autre partenariat avec la salle mythique du Trianon (à Paris), rendue célèbre par Eddy Mitchell qui y a présenté pendant de nombreuses années sa non moins mythique « Dernière séance ».

Par ailleurs, BNP Paribas contribue également à aider à se monter de nombreux festivals sur l’ensemble du territoire. Mais si l’on ne devait en retenir qu’un seul, ce serait bien entendu le plus fameux d’entre eux, connu d’un bout à l’autre de la planète : le festival de Cannes.