Chiffres à l’appui, BNP Paribas fait taire toutes les rumeurs

Cela fait déjà quelques jours qu’un certain nombre de rumeurs plus ou moins farfelues planent au dessus de la zone euro comme de l’hexagone.

Cela dit, les pendules n’ont pas tardé a être remises à l’heure, notamment par les agences de notation Standard&Poor’s et Moody’s et Fitch qui ont successivement précisé que les rumeurs de remise en cause de la notation AAA de notre pays n’étaient fondées sur rien de sérieux.

D’autres rumeurs ont également frappé les établissements bancaires de notre pays.

Voila sans doute ce qui a poussé le gouverneur de la Banque de France à s’exprimer publiquement pour affirmer « leur solidité financière et la capacité de résistance dont elles font preuve depuis le début de la crise ».

Ce même gouverneur a par ailleurs rappelé que nos banques ont « confirmé leur solidité » lorsque leurs résultats ont été rendus publics pour les six premiers mois de l’année « grâce à une gestion rigoureuse de leurs risques et un modèle de banque universelle qui repose sur des activités diversifiées ».

Le gouverneur a aussi précisé que « les niveaux de capital, appréciés par les fonds propres les plus durs, sont adéquats et les programmes de refinancement à moyen et long terme sont réalisés dans des conditions tout à fait satisfaisantes ».

Concernant BNP Paribas, la banque rappelle de son coté que ses ratios de solvabilité n’ont pas arrêté de se renforcer trimestre après trimestre pour toucher un ratio Core Equity Tier One de 9,6% au 30 juin dernier. Résultat obtenu grâce à la capacité bénéficiaire forte et récurrente du groupe assise sur un modèle économique qui a su se diversifier, mais également grâce à sa gestion très stricte des risques.

Rendu public le 2 août dernier, le bénéfice de BNP Paribas avant impôt des six premiers mois de l’année se monte à 7,4 milliards d’euros. Quant à son bénéfice après impôt, il est de 4,7 milliards après provisionnement relatif à l’accord sur la dette hellène ratifié fin juillet.

Si l’on considère sa rentabilité des fonds propres alloués après imposition au premier semestre, BNP Paribas affiche un score de 13,8%, soit l’un des plus hauts des établissements bancaires occidentaux.

Pour rappel, BNP Paribas est l’un des établissements les plus solides qui soit puisque le groupe a été noté AA par Standard&Poor’s, ce qui constitue la troisième note sur une échelle de 22.

Par ailleurs, BNP Paribas est présent dans plus de 80 états et emploie plus de 200 000 personnes dont près de 80% rien que sur le vieux continent. La banque détient des positions clés dans ses trois grands domaines d’activité : Retail Banking, Investment Solutions et Corporate&Investment Banking.

Sur le vieux continent, l’établissement a quatre marchés domestiques (Belgique, France, Italie et Luxembourg) et est le numéro un du crédit aux particuliers.

BNP Paribas développe également son modèle intégré de banque de détail dans la zone Europe Méditerranée et a un réseau conséquent dans l’Ouest des Etats-Unis.

Dans ses activités Corporate & Investment Banking et Investment Solutions, le groupe bénéficie en outre d’un leadership en Europe, d’une forte présence dans les Amériques, ainsi que d’un dispositif solide et en forte croissance en Asie.