Difficile de changer de banque pour un européen

D’après l’enquête de la Commission européenne dans les 27 États membres, les banques opposent une succession d’obstacles aux clients qui souhaitent changer d’établissement.

La Commission européenne a entrepris en décembre 2010 de tester les procédures de changement de domiciliation bancaire dans les établissements de l’Union européenne. Les tests ont été effectués par le truchement de clients-mystères qui ont formulé près de 400 ordres de changement de compte et 900 demandes de mise à disposition d’informations.

Les résultats obtenus ont été publiés le 24 février 2012 et témoignent de ce que les banques européennes ont encore de belles marges de progrès sur le plan de la mobilité bancaire :

– 81% des enquêteurs ont eu des difficultés à obtenir leur passage d’une banque à une autre.

– 14% des banques testées ont même ignoré les demandes.

Il résulte de l’enquête que, pour un Européen, il n’existe aucun transfert automatique des comptes et qu’il est bien difficile de changer de banque. Les niveaux d’informations obtenues en ligne ou par téléphone sont eux-mêmes très inégaux et varient d’une enseigne à l’autre, d’un pays à l’autre.