La Banque Postale est la moins chère des banques traditionnelles

Selon les termes d’une étude rendue publique dans les pages d’octobre du journal 60 millions de consommateurs, la Banque Postale arrive en tête des banques les moins chères en proposant en effet les tarifs les plus compétitifs pour les services bancaires.

Pour autant et toujours selon la même étude, elle reste néanmoins toujours devancée par les établissements virtuels.

Afin de mener à bien son étude, la revue a composé un bouquet type de services bancaires qui comprend une carte visa à débit différé, la réédition du code de carte bleue, un virement vers un autre établissement, l’opposition à un chèque, la recherche d’un document archivé depuis plus de douze mois, la gestion des comptes en ligne et enfin les hypothétiques frais de tenue de compte.

Si l’on se réfère aux établissements bancaires qui disposent d’un réseau physique d’agences, c’est donc la Banque Postale qui monte sur la première marche avec un coût à l’année de 73 euros. La seconde place revient à la Caisse d’Epargne Ile de France avec 83 euros et la médaille de bronze à la Société Générale avec 93 euros.

En queue de ce classement nous retrouvons le CIC (140 euros) et le Crédit Mutuel Ile de France (133 euros).

Comme de coutume, aucune banque classique, c’est-à-dire avec des agences, n’est en mesure de lutter avec la majorité des banques virtuelles, notamment ING Direct qui arrive en première position avec une facture de 10 euros/an, Boursorama (15 euros) ou encore Fortuneo (17 euros).